Le comédien

Dans ce roman initialement intitulé  « Monsieur pluriel », se déploie l’éventail très large de la vie d’un comédien pris dans une valse-hésitation entre réalité et fiction. Qui de l’acteur Farid Foussi ou du citoyen Hamid Maroufa imprime sa force à l’autre dans la même personne, écartelée entre délires, chimères et vraie vie ? Que serait-il devenu si l’amour de Rosa n’était venu l’arracher au vertige affolant de sa paranoïa ? D’autres éléments s’impliqueront dans ce chassé-croisé d’élans pour l’art mais aussi de chantage, avec en toile de fond le dilemme : peut-on tromper l’être aimé au nom de l’amour qu’on lui porte ? L’intrigue se déroule sur l’arrière-plan d’une vivisection sans complaisance d’une société en quête de repères.

Après des études en sciences économiques, Nadjib Stambouli a embrassé la carrière de journaliste. Il a exercé en qualité de critique et de reporter puis de directeur de la rédaction dans des hebdomadaires et quotidiens. Son écriture, affinée au contact des belles plumes qu’il a côtoyées, est appréciée autant comme auteur
d’articles que pour son style d’écrivain (« Impacts », éditions Marsa et « Ma piste aux étoiles », Casbah-éditions).