Auteurs

A B C D E F G H I K L M N O P R S T W Y Z

Rachid Benaissa

Rachid Benaissa est docteur en sciences vétérinaires de l’université de Budapest (1975). Longtemps fonctionnaire au ministère de l’Agriculture, il en a été le ministre délégué, avant d’y occuper le poste de ministre de 2008 à 2013.

Ahmed Brahimi

Aujourd’hui professeur d’anglais, Ahmed BRAHIMI est né à Oran, dans un quartier populaire où, dit-il,

Sabiha Benmansour

Professeur de langue et littérature françaises à l’Université Abou Bekr Belkaïd de Tlemcen, Sabiha Benmansour s’est particulièrement intéressée à l’œuvre de Mohammed Dib tout au long de sa carrière universitaire. Elle est présidente de l’Association La Grande Maison, dont elle est membre fondateur.
 

Tawfiq Belfadel

Né en 1990, Tawfiq Belfadel est enseignant de français, jeune écrivain et chroniqueur algérien. Titulaire d’un master en Civilisations et littératures francophones, il publie en Algérie un recueil de nouvelles, Sisyphe en Algérie (éd. Samar 2017), après des publications en France (Edilivre). En 2018, il reçoit le premier prix du concours international de la poésie La Différence (Abidjan). En 2019, il est finaliste du prix international de la nouvelle Alain Decaux. Il vit et travaille en Algérie. 

Abderrezak Bouhara

Abderrezak Bouhara, né en 1934 à Collo et mort le 10 février 2013 à Alger, est un moudjahid, ministre, sénateur et membre du conseil de la nation algérien. Il fait des études au collège moderne et interrompt sa classe de terminale section-Math/élem du lycée d’Aumale à Constantine pour rejoindre l’Armée de libération nationale (ALN). De 1955 à 1977, il fait sa carrière dans l’armée comme officier de l’ALN puis à l’indépendance au sein de l’ANP, où il poursuit sa formation à l’école militaire de Homs en Syrie, il en sortira major de promotion. Il obtient une licence en sciences militaires de l’Académie de guerre du Caire et sera désigné comme premier officier de l’ANP en stage à l’Ecole d’État Major de Paris.

Bellahsène Bali

Né à Tlemcen le 17 / 09 /1936, il a participé à la Guerre de libération de l’Algérie d’abord en qualité de fidaï en 1955, puis en qualité de moudjahid (combattant) au sein de l’Armée de Libération Nationale (ALN) jusqu’à 1958.
Depuis l’indépendance de l’Algérie en 1962, il fut à la tête d’un réseau d’agences de la Banque Nationale d’Algérie de l’ouest du pays.

Mabrouk Belhocine

Né à Chemini dans la wilaya de Bejaia en 1921, et licencié en doit de l’université d’Alger, il milita au sein du PPA de mars 1946 à juin 1949 en tant qu'avocat, il assure la défense de toutes les victimes de la répression.

Elu en mai 1953 conseiller municipal du second collège de Bejaia sur une liste UDMA en tant que progressiste, il n’avait cessé de dénoncer le système colonial, en particulier les conditions difficiles de la population musulmane. Fin décembre 1954, il adhère au FLN puis milita au sein de la Fédération de France jusqu’à 1957, avant de rejoindre Tunis en avril 1957. De juin 1958 à décembre 1959, il assume les fonctions de directeur du département devenu ministère de l'Armement et entre 1960 et 1961, il était désigné secrétaire général adjoint du ministère des Affaires étrangères. De novembre 1961 à mai 1962, il était chef de la mission du GPRA en Amérique latine. Député à l'Assemblée nationale constituante de 1962 -désigné par sa wilaya historique, la wilaya III-, il était réélu en 1964.

Kamel Bouguessa

Kamel Bouguessa, historien et auteur de l'ouvrage "Aux sources du nationalisme algérien", est certainement le mieux placé pour parler de l'enseignement de l'histoire en Algérie. En effet, ce sociologue de l'université d'Alger attendra seize ans pour faire publier sa thèse sur les premières heures du mouvement séparatiste algérien né au début des années 1920 dans l'immigration algérienne en France.

Boualem Bessaïh

Boualem Bessaih (né en 1930 à El Bayadh et mort le 28 juillet 2016) est un homme politique, diplomate et homme de lettres algérien, plusieurs fois ministre, et ancien président du Conseil constitutionnel. Le 11 juin 2016, il est nommé par le président Bouteflika ministre d'État, conseiller spécial auprès du président de la République, représentant personnel du chef de l'État. Il meurt le 28 juillet 2016, âgé de 86 ans.

Abdelhamid Benhedouga

Né en 1925 dans un petit village près de Mansouriah, dans l’actuelle wilaya de Bordj Bou Arreridj, Abdelhamid Benhadouga a accédé à l’instruction d’abord au sein de sa famille, son père étant alors l’imam du village. Au terme des premières années de scolarité à l’école primaire française, il rejoint l’institut El Ketania de Constantine puis Tunis où il fait de sérieuses études littéraires à l’université Zitouna.

Amira Boutouchent

Ingénieure informatique (ESI) et MSc en management (HEC Montréal), co-fondatrice et PDG de BRIDGR,
une société technologique qui fournit des solutions innovantes aux entreprises industrielles.

Hichem Baba Ahmed

Né à Alger le 11 janvier 1969, ingénieur en aménagement du territoire et protection de l’environnement, Hichem, plus connu sous sa signature d’artiste, HIC ou Le HIC